Les services de renseignement autrichiens révèlent que la CIA organise l’afflux de migrants musulmans en Europe

J’aime assez suivre le cours de mes idées, car généralement je tombe juste. Hier soir, après avoir entendu aux infos que la CIA opère en Syrie, j’ai décidé de faire des recherches en partant des mots clés « CIA » et « migrants« . C’est encore une bonne inspiration qui m’a guidée, j’en arrive presque à me faire peur…

J’ai depuis quelques mois l’impression de voir se rejouer un remake de « la ruée vers l’or », alors que dans le cas qui nous préoccupe il s’agit de l’Europe en crise économique depuis belle lurette, que d’or il n’y a plus, et que tout le monde sait comment ont fini les indiens d’Amérique. Mais voyons, tout va très bien madame la Marquise, et nos pires cauchemars se termineront dans de joyeuses libations autour du tonneau de cervoise, comme il se doit !

Par contre je viens de lire un autre article sur la question des migrants, et maintenant je me demande si les fonds provenant des USA ne finissent pas dans l’escarcelle de DAESH… Je sais bien que l’argent circule beaucoup, et qu’on ne nous dit pas tout, mais là je trouve que c’est un peu fort de café de financer d’un côté ce que l’on combat de l’autre. Pauvres de nous !

Le prix de la vie humaine...

Le prix de la vie humaine…

civilwarineurope

imageUn employé anonyme du Bureau de la Défense autrichien – qui opère sous la direction du ministère fédéral autrichien de la Défense – affirme que des organisations situées aux USA paient les trafiquants afin qu’ils acheminent davantage de migrants africains et d’orientaux en Europe.

“Les trafiquants demandent des sommes exorbitantes pour amener illégalement des “réfugiés” en Europe. Les conditions sont souvent très précaires, mais un transport coûte actuellement 7 000 à 14 000 euros” a déclaré un employé du Bureau de la Défense Autrichienne au site Info-Direkt.at.

“Il y a des éléments qui attestent que des organisations situées aux USA ont créé un modèle de co-financement et contribuent substantiellement aux paiements exigés par les trafiquants” a-t-il ajouté.

“Tous les “réfugiés” d’Afrique du Nord n’ont pas 11 000 euros en cash. Personne ne demande d’où vient l’argent” précise cet agent du renseignement autrichien.

Ce dernier souligne enfin qu’une “strict censure médiatique”…

View original post 20 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s