Macromania et autres erreurs fondamentales…

1/ Ou pourquoi l’on doit se désintéresser impérativement de la politique politicienne !

Après les dernières avanies électorales, et autres approximations, il est apparu que les électeurs n’ont aucune place de décision, qu’ils se retrouvent, et se retrouveront encore longtemps, devant des choix par défaut instrumentalisés par les élites grâce à l’outil de propagande dénommé « médias de masse ». Pour preuves les deux candidats choisis par les électeurs dans le cadre des primaires citoyennes ont été rejetés par le système médiatico/financier. Et, ceux qui sont élus, sont toujours approuvés à l’externalité (Washington et Berlin) pour, surtout, ne rien changer à la manière de s’enrichir grâce au trésor public…

Voltaire l’avait dit !

L’un, François Fillon, pour avoir dit : « les américains sont nos amis, ils sont nos alliés, mais nous ne devons pas être leurs vassaux ». Et pour avoir complété sa phrase par un « nous devons dialoguer avec la Russie »… En outre il était catalogué par les ayatollahs de la pensée comme étant catholique (la honte ultime), et prétendûment vouloir réformer la loi Taubira (portée par ceux qui trouvent que la terre est trop peuplée) !
Avouez que c’était tout de même donner le bâton – du gibet judiciaire – pour se faire abattre…

C’est maintenant le cas…

L’autre, Benoît Hamon, avait été largement élu par opposition aux élus sortants, mais aussi pour sa proposition d’utopie universelle (salaire universel)… comme si les élites allaient filer du fric aux manants sans travailler, alors qu’ils rechignent déjà à en donner pour ceux qui travaillent. On croit rêver…

Par contre aucune enquête sur le financement de la campagne d’Emmanuel Macron, juste nier sans apporter la preuve du contraire, aucune enquête sur sa déclaration de patrimoine : TVB (tout va bien) dans le meilleur des mondes. Par contre je trouve pour ma part nécessaire de me désintéresser de Macron dès maintenant, comme nous nous sommes tous désintéressés de Sarkozy, puis de Hollande finalement, ainsi que de tous ceux qui les ont précédés, successivement valets utiles et amovibles de l’impérialisme économique mondial. Tombés dans les oubliettes de l’Histoire, la vie continue…

La dette expliquée en 2 coups de crayon…

2/ Parlons maintenant de la diabolisation du FN, parti autorisé en France, pour ceux qui l’ignoreraient encore…

Le FN = Hitler = le fascisme = les heures sombres de notre histoire ? Que d’ignorance derrière ces quelques mots. Non mais franchement…. qui dormait sur le radiateur pendant les cours d’Histoire ? Pas moi !

Le Fascisme a été inventé par Mussolini, lequel était tout ce qu’il y a de gauche. Hitler était « national socialiste« , donc pas du tout à droite non plus, et encore moins à l’extrême. Les mots ont un sens

De plus est-ce que nous avons des leçons de morale à donner à l’Histoire – accessoirement des leçons de morale aux dirigeants du FN du temps que nous y sommes -, nous électeurs qui donnons à ce qu’il parait les pleins pouvoirs dans les urnes, nous, que dis-je, qui avons porté à la tête de l’état un collaborateur de Pétain ? Est-ce que nous ne devrions pas un peu nous sentir coupables d’avoir voté, lorsque l’état français envoie des militaires en OPEX, ou lorsque BFM-TV « la chaîne présidentielle » – dixit elle-même – nous rabâche en permanence que « les français veulent des réformes », « les français veulent du changement », « les français veulent »… », etc…

Est-ce que les français avaient voté pour les trains de la mort ?

Est-ce que les électeurs réfléchissent avant d’entrer dans les urnes ?

Je crains que non. J’en veux pour preuve la phrase que j’ai entendue dans une réunion électorale du parti écologiste dans la bouche d’un vieux militant : « moi j’ai voté Macron parce que le fascisme ( sous-entendu FN) c’est la guerre » !

La stratégie géopolitique US…

Encore un (le militant écolo) qui ne savait pas que ce sont les financiers qui ont porté Hitler au pouvoir, encore un qui ne savait pas que les multinationales faisaient du commerce avec le régime nazi, aujourd’hui on parle d’oligarchie. Encore un qui dormait sur son radiateur pendant les cours d’Histoire… La politique vit, très bien, de l’ignorance du peuple !

Un bon résumé !

La sagesse voudrait que l’on s’abstienne de voter, une bonne fois pour toutes. Mais c’est une autre utopie. Dormez devant vos téléviseurs, au moins ça vous évitera les somnifères !

Propagande TV…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s