Archives de Catégorie: Bar à thym…

Discussions ou partages sur des sujets inclassables…

Humeur et rumeurs du chaos

J’ai beaucoup de mal à venir sur les blogs en ce moment. Non pas que je ne trouve rien à redire à l’information, et donc que tout irait bien. Mais il règne un tel chaos partout, que le dégoût surpasse l’ensemble !

Prenez par exemple le Penelopegate :

Le « peuple de droite » (par opposition au « peuple de gauche » – parce qu’il faut bien en rajouter un peu du côté du populisme dans les deux principaux partis) croyait avoir trouvé « son champion« . Hélas il n’a pas l’heur de plaire dans « certaines sphères du pouvoir »… alors « on » le dézingue à grands renforts de « révélations » canardesques…

Curieusement toute cette histoire nauséabonde me fait penser au Sarkozy bashing pendant son quinquennat, que les droitistes n’ont pas manqué de faire suivre du Hollande bashing. C’est de bonne guerre médiatique voyez-vous, et il n’y a pas lieu de s’en plaindre lorsque l’exemple est venu d’en haut (entre autres le foutage de gueule à propos des talonnettes – au hasard…) !

Mais, curieusement toujours, le Penelopegate me fait aussi penser au traquenard du Sofitel, où DSK s’est embourbé platement juste au moment où il était donné gagnant par les officines de sondage – les sondologues -, et donné gagnant (c’est ça le pire) autant chez les partisans de la droite que de la gauche. C’est que, voyez-vous, cet économiste devait connaître trop bien le dessous des cartes financières de ceux qui gouvernent le monde en sous-mains. « Ils » n’allaient pas laisser venir au pouvoir l’ex directeur du FMI, qui pouvait, qui sait, remettre notre pays sur les rails. Je me souviens aussi qu’avec d’autres personnalités politiques, l’assassinat n’a pas été seulement politique !

C’est arrivé au point où je me dis que « certaines sphères du pouvoir » n’aiment pas la Démocratie si elles les dessert, c’est à dire si La Démocratie les prive du contrôle du jeu, si elle se met à choisir elle-même qui elle veut voir entrer à l’Élysée. Leur dictature n’a aucun rapport avec la Démocratie. Avouez qu’on aurait tout vu si la Démocratie était au service du peuple, ce n’est pas cela qui lui est demandé. Ni en France, ni ailleurs. Regardez ces méchants populistes anglais qui ont voté le Brexit, ou les très vilains populistes qui ont voté pour Trump. Et pourtant ce ne sont pas les mises en garde tous azimut qui ont manqué dans la presse mondiale, comme si c’était le problème des citoyens du monde de se mêler des élections US. Comme si nous avions de grandes leçons de démocratie à donner au monde, comme si nous avions une presse indépendante, comme si les plus grands médias n’étaient pas aux mains des milliardaires

Indispensable pour les sceptiques !

Indispensable pour les sceptiques !

Et puis ces campagnes électorales ras du caniveau (US et France) qui font penser aux pires républiques bananières, cela n’est pas fait pour réconcilier la population (ça fait moins populiste que « peuple de gauche » ou « peuple de droite ») avec les élus. Au contraire. C’est le « tous pourris » qui va l’emporter, à moins que ce ne soit Marine Le Pen. J’étais à deux doigts de penser un moment que je m’en foutais, ou que ce serait « bien fait » pour ceux qui truquent le jeu. Puis j’ai pensé que nous n’avions finalement pas le droit de choisir librement dans cette dictature mondialisée, que le candidat adoubé par « la sphère » nous sera imposé d’une manière ou d’une autre y compris par manipulation, il suffit aux moutons de voir qui est le chouchou des médias avant de choisir « le bon bulletin », que j’allais m’abstenir, ne plus figurer dans le lot de ceux qui pleurent régulièrement parce qu’ils se sont fait avoir, à droite comme à gauche, car nous faisons tous partie de ceux qui payons pour les conséquences même si certains sont plus pions que d’autres, nous ainsi que nos proches sommes débiteurs, que j’allais m’occuper d’autre chose, faire de la méditation, prier pour la Paix dans le monde, bref m’éloigner de tout ce qui est gerbant et nauséeux…

Irais-je voter ? Ça dépendra du temps qu’il fera…

Perdu d'avance...

Perdu d’avance…

Publicités

Clandestins : une machine bien huilée qui tourne à plein régime…..

Reçu par mail :

« Clandestins : une machine bien huilée qui tourne à plein régime

En déployant mon journal quotidien ce matin, mon attention fut attirée par une grande photo montrant des naufragés clandestins voguant sur un canot pneumatique. Banal, me direz-vous, on ne parle plus que de ça, je décide donc de tourner la page. Mais c’est à ce moment que la légende incrustée dans la photo m’interpelle : « en pleine mer, ils appellent Strasbourg ».

Plus loin, l’article est explicite. Des migrants en détresse peuvent composer un numéro d’appel téléphonique (0033486517161) dont le destinataire est le bureau strasbourgeois de l’association des Travailleurs maghrébins de France. Là, un correspondant décroche, demande la position du bateau, le nombre de personnes à bord, s’il y a des blessés, etc.

Son collègue transfère le message aux gardes-côtes pour que le bateau soit secouru le plus rapidement possible et ensuite pour s’assurer que les gardes-côtes se portent bien au secours des migrants en difficultés.

Ces appels au secours sont planifiés bien à l’avance par le collectif « Watch the Med » qui distribue aux candidats à l’émigration des cartons comportant un numéro de téléphone et l’intitulé du collectif. C’est écrit en anglais, arabe, français et persan.

Au verso, il est précisé que s’ils n’étaient pas rapidement secourus, le collectif ferait pression sur les médias et les politiques. Il y a aussi des contacts au Maroc et en Tunisie où les cartons sont distribués sur place. On en distribue même à Calais, Vintimille et d’autres lieux en Europe.

Vous pourrez me faire remarquer qu’ils sauvent des vies humaines. Mon œil, vous n’allez pas nous faire croire que ces gens ne connaissent pas les risques encourus. Ils viennent peut être du fin fond de la Somalie mais ils regardent aussi les informations télévisées et savent exactement ce qui les attend. Et puis, on parle surtout de ceux qui sont en détresse (forcément, quand on monte à 200 sur un bateau prévu pour 20), mais combien d’entre eux passent sans trop d’encombres, sauf dans la dernière ligne droite. Car le truc est bien connu désormais : on provoque une avarie de moteur et on appelle le numéro de Strasbourg par téléphone satellitaire, facile ! Les gardes-côtes embarquent tout le monde et une heure plus tard tous les passagers mettent les pieds dans une Europe où ils seront inexpulsables. Comme ils n’ont effectué aucune formalité pour obtenir une autorisation de séjour, de migrants, ils sont passés au stade de clandestins.

Ainsi donc, sous couvert d’une action humanitaire, un collectif ayant pignon sur rue en France et relayé par l’association des Travailleurs maghrébins de Strasbourg organise l’immigration clandestine en Europe et par conséquent dans notre pays sans que cela n’émeuve personne. Ainsi donc, ce collectif et cette association sont un maillon de la grande chaine des passeurs que notre ministre de l’Intérieur promet à moultes reprises de sanctionner avec la plus grande sévérité.
.
Allo Cazeneuve, où es-tu ? Tu ne vois rien, tu n’entends rien. Il est vrai que tu n’en finis pas de serrer les mains aux clandestins qui violent les lois de la République, et comme il en arrive tous les jours, je crois bien que tu vas finir par attraper des ampoules. Je sais bien que tu espères que beaucoup d’entre eux demanderont l’asile en France et que le meilleur moyen d’en attirer le plus possible est de fermer les yeux sur l’immigration clandestine et de choyer les associations qui la soutiennent et l’organisent.
.

Nous en avons eu la preuve, c’est en première page de nos journaux qui n’ont pas compris qu’ils venaient involontairement de jouer un mauvais tour à la bienpensance. »

Jean-Louis Burtscher

Image non liée au mail

Image non liée au mail

Peut-on déchoir un individu de sa nationalité ?

Je vous livre ici une réflexion matinale qui s’est imposée à moi après la lecture d’un article de Médiapart. A mon sens oui, il est possible et même souhaitable de le faire. Mais au premier abord je trouve inconvenant le parallèle avec le nazisme, qui revient en permanence sous la plume des tenants de cette période de l’histoire contemporaine. J’y vois rarement de l’objectivité dans l’analyse, puisque tout est remis invariablement dans la perspective du nazisme, des camps de concentration, des chambres à gaz, et de la repentance universelle… circulez y a rien à voir….

Pour commencer, si l’on veut faire un travail efficace en la matière, il faut se rappeler que la base même du Socialisme c’est « l’internationale socialiste ». Je veux parler de l’idée de rassembler les hommes au dessus (ou en dépit) des états. Pareillement, la base du Nouvel Ordre Mondial c’est la fin des états nations pour imposer la dictature mondiale. Il y a énormément de points communs entre ces deux là dans l’idée de mondialisation, l’un et l’autre tiennent les états pour quantité négligeable. Le libéralisme est fondé sur cet échafaudage !

Ensuite, dans le cas de la déchéance à proprement parler, il faut savoir raison garder. Les états imposent la nationalité pour donner une structure « nationale » à leurs concitoyens en les rassemblant sous la bannière de leurs pays y compris en dehors des frontières. Or s’il y a bien l’idée de protection derrière le concept, cela ne va pas sans obligations. Notamment parce que c’est l’état qui gère les différents aspects de la vie à l’intérieur des frontières, comme savoir qui est qui, ou rendre possibles les recensements, prélever l’impôt, voter les lois, faire justice, gérer la démocratie par les urnes, ou le service national avant sa suppression par Jacques Chirac… etc…

La nationalité est subjective. Elle crée de fait le sentiment nationaliste puisqu’elle génère l’unité nationale, mais elle ne crée pas nécessairement l’appartenance comme on a tendance à le croire. La nationalité ne s’impose pas, elle se ressent naturellement dans l’intériorité de l’être que ce soit par choix ou par naissance. Le changement de nationalité doit être possible pour qui éprouve le besoin d’un autre pays que le sien : devenir français pour un étranger, ou acquérir une autre nationalité pour un ressortissant français.

L’inverse est valable aussi, dès lors que l’on admet que la nationalité sert de colonne vertébrale à l’individu. C’est pourquoi je crois qu’il est aussi risqué et irresponsable d’envisager de priver l’Homme de nationalité pour fabriquer des citoyens du monde, que de le priver d’identité genrée -homme ou femme- pour faire de lui un être sexuellement modulable privé de repères. La crise identitaire est le risque majeur de la prochaine crise humaine !

La première erreur a été d’imposer le droit du sol, ce qui revient à décider arbitrairement que tout individu né sur le sol de France appartient à l’état français. Un colonialisme par le sol en quelque sorte : l’appropriation présentée comme une grande générosité. La réalité peut être vécue autrement, par exemple comme l’amputation de la nationalité des parents (ce qui explique la double nationalité), ou priver un autre état de ses ressortissants. La double nationalité ne devrait pas exister si le choix des humains avait été pris en compte, et il est aussi probable que nous n’aurions pas cette crise des banlieues qui conduit à la délinquance des jeunes qui ne sentent pas citoyens de France !

Si l’on regarde hors de notre lucarne, les musulmans (gardons-nous de généraliser) pensent très souvent que la nationalité est une lubie d’occidental, au même titre que les frontières. La terre est leur pays, ils ont toujours été des mondialistes avant l’heure. J’ai vu un reportage de Harry Roselmack révélateur en la matière, ou l’on voit un imam dire que sa nationalité est « musulman ». Combien d’autres se réclament d’une « identité » qui n’est pas nationale et ne figure pas sur leur CI ?

Bien sûr je parle ici de l’appartenance pure et dure, comme c’est le cas des fondamentalistes, et non de la personne lambda. Dans ce cas précis est-ce que la déchéance de nationalité ne respecterait pas davantage les droits humains, en permettant une appartenance à un état choisi par tout individu qui veut se mettre en accord avec ses idées. Dans le cas des européens embarqués dans l’état islamique, ils pourraient se prévaloir de cette nationalité EI, et perdre le lien avec leurs pays d’origine. Je pense que le meilleur service à rendre à cette humanité en rupture, c’est lui accorder la libération d’une identité imposée par le sol, ou par choix au nom des aides sociales, mais en décalage avec le pays qu’il souhaite profondément servir !

Cela n’a rien à voir avec le nazisme, c’est même très moderne. Cela créera ces citoyens du monde moderne, tout à fait en accord avec les objectifs libéraux de l’internationale socialiste et du Nouvel Ordre Mondial !   (Source)

Le futur de l’humanité ?

L'échiquier... Image Syti.net

L’échiquier… Image Syti.net

Vous prendrez bien une aile de vache avec vos frites ?

Viande bovine.... qui ne manque pas d'ailes !

Viande bovine…. qui ne manque pas d’ailes !

Un agent de la CIA retraité confesse l’assassinat de Marilyn Monroe sur son lit de mort…

Et de 37 autres personnes non citées…on reste sur sa faim !

« La nouvelle est tombée hier, le 16 avril, aux USA et elle a secoué et bouleversé l’Amérique. Normand Hodges, un agent retraité de la CIA a confessé sur son lit de mort l’assassinat de Marilyn Monroe et de 36 autres personnes pendant sa carrière.

Marilyn Monroe, née Norma Jeane Mortenson puis Norma Jeane Baker, est décédée à l’âge de 36 ans. Sa carrière fut brève mais intense en devenant une des icônes de l’époque, actrice, chanteuse, mannequin… Elle a remporté le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie en 1960. Pourtant, sa vie privée est un échec et Hollywood ne la comble pas comme le souhaiterait.

Après une vie tumultueuse mais brève, Marilyn Monroe meurt dans la nuit du 4 au 5 août 1962, et sondécès intrigue, les enquêteurs concluent l’affaire en « possible suicide » suite à une overdose de médicaments et somnifères, mais beaucoup n’y croient pas. Sa mort ne sera jamais élucidée, et dès 1962, la thèse de l’homicide est évoquée, incriminant le FBI ou le CIA…

A Norfolk en Virginie, l’agent retraité de la CIA Normand Hodges à présent entre la vie et la mort, a déclaré que lors de sa carrière et dans le cadre de ses fonctions, il aurait assassiné 37 personnes sur les ordres de sa hiérarchie, de 1959 à 1972, incluant parmi ses victimes la célèbre Marilyn Monroe.

Une confession qui fait froid dans le dos. L’agent Normand Hodges a travaillé pendant 41 ans à la CIAet a été entrainé aux arts martiaux et au tir. Ses missions ont souvent été d’abattre des personnes qui représentaient un danger pour les USA, il était un excellent sniper.

La plupart du temps, ses cibles étaient des journalistes activistes, des politiques, des scientifiques, des artistes ou encore des leaders d’opinion qui dérangeaient. Marilyn Monroe aurait été la seule et unique femme qu’on lui ait demandé d’assassiner. Le plus étrange c’est que l’agent ne ressent aucun remord, à l’époque, il exécutait les ordres tout simplement, et Marilyn Monroe était présentée comme dangereuse pour la sécurité de l’Amérique.

Rappelons qu’à l’époque, Marilyn Monroe était proche du président Kennedy mais également de Fidel Castro. Son officier en chef de l’époque, Jimmy Hayworth, a donc demandé à Normand Hodges de se débarrasser de ce problème et de maquiller ce décès en suicide ou en overdose. Il l’a fait pour l’Amérique.

Les aveux troublants de l’agent Normand Hodges sont pris très au sérieux par le FBI qui a aussitôt lancé une enquête afin de découvrir ce qu’il s’est passé cette nuit du 4 au 5 août 1962, dans la chambre deMarilyn Monroe. Mais l’enquête risque d’être compliquée puisque Normand Hodges agissait en toutediscrétion sans aucune trace, et que toutes ses missions étaient top secret… Affaire à suivre ! » (source)

Mise en place d’honoraires de dispensation pour les pharmaciens, c’est (encore) pour le trou de la Sécu !

Info envoyée par un ami :

« Je ne sais pas si vous avez l’habitude de regarder les décomptes de paiement de la Sécurité Sociale, mais moi oui.  Et pourtant ces relevés ne sont plus envoyés systématiquement, mais il faut les télécharger depuis votre compte ‘ameli’. C’est ainsi que sur mon relevé de février, j’ai remarqué que chaque ligne de paiement d’une boîte de médicament était doublée d’une ligne ‘HONOR. DISPENS.’.

Bien sûr, je me suis tourné vers mon ami GOOGLE pour en savoir un peu plus, et là j’ai appris que cette nouvelle mesure (janvier 2015) était destinée à payer aux pharmaciens des ‘honoraires de dispensation’ pour les rétribuer du lourd travail que représente la fourniture d’une boîte de médicaments au client !!!

Ces honoraires de 0,82 € TTC PAR BOITE sont bien sûr remboursés à 65% par la sécurité sociale, soit 0,53€, le reste étant à la charge de votre mutuelle ou à votre charge selon votre couverture mutuelle. Et cerise sur le gâteau, si l’ordonnance comporte 5 (ou plus) médicaments différents, il s’ajoute des ‘honoraires pour ordonnance complexe’ de 0,51 € TTC.

Quel travail complexe que de préparer une ordonnance de 5 lignes !

Ce qui est curieux, c’est que les pharmaciens, toujours prompts à réclamer dès lors qu’il est envisagé d’ouvrir la vente de médicaments ne nous aient pas parlé de cette ressource nouvelle pour eux !

Autre anomalie, c’est que Madame Marisol TOURAINE, qui nous fustige régulièrement car notre abus de médicaments creuse le ‘trou de la sécurité sociale’ n’a jamais communiqué sur cette charge nouvelle !

D’autre part je n’ai rien trouvé sur la prise en charge de ces honoraires pour les bénéficiaires de la CMU et de l’AME. Faut-il supposer que cela sera pris en charge à 100% et comme la CMU est financée par nos cotisations …

Je vous transmets 2 liens d’informations (ici et ici) sur cette discrète nouveauté. Si vous pensez que cette mesure est surprenante, si vous jugez qu’il serait bon que l’information circule, si vous vous étonnez du silence complet des médias sur cette taxation nouvelle, alors n’hésitez pas à faire circuler largement… »…

Voilà, c’est fait ! 

C'est bien vu...

C’est bien vu…

 

Interview d’un Antifa militant du NPA…

C’est cathophobe, lourdingue, inculte, haineux, acculturé, associal……. grave spécimen de cette jeunesse d’extrême gauche d’aujourd’hui !